Images Embout #Algérienne Tag On Instagram

L'engin et l'argent sont le duo autres ingrédients qui pimentent le quotidien de intégraux ces Arabes (l'un des spécifiques Noirs du film n'a presque en aucun cas la parole et se contente d'être le larbin du caïd du quartier, Jalil). Les gars parlent constamment de cul. Dans les termes les plus crus. Pour eux, ce sont toutes des « bitches ». Le plus respectueux envers les meufs est Arnaud, qui joue hormis surprise le rôle du Blanc « astiqué ». Mais les filles ne sont pas en reste. Comme toujours dans de pareils films, ce sont des « marocaines relâchées », qui multiplient les contraventions et parlent tout aussi crument que les mâles. Y compris devant les parents et l'imam, lorsque Sabrina déclare qu'elle « fait ce qu'elle veut de son cul ». Dans une autre scène, une de ces fille arabes dira même utiliser des « préservatifs halal ». Les apparences sont sauves.

Cest rigolo aussi quand tu te convertis on veut tapler Bilal, ya'ni cest le sahabi des noirs. leur explication Ce qui est etonant cest que ca fait depuis laube des temps qu'on trouve des arabes noirs. Bon, d'une : je peux comprendre qu'un rebeu puisse être piqué de l'utilisation du terme égyptienne” dans un son, de la même manière qu'un renoi pourrait être piqué d'un les niafous” ou les fatous”. Et je peux comprendre qu'il exprime son désaccord sur ça, c'est son droit le plus absolu. Chaque homme son degré de sensibilité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *